Aujourd’hui, retour vers l’âge d’or de la musique guinéenne, celui du Bembeya Jazz, des Amazones de Guinée, du Silly Orchestre, de Balla et ses baladins, du Keletigui, les grands orchestres de la première République qui ont fait la fierté du pays dans les années1960 et 1970. À Conakry, sous le pont du 8 Novembre se trouve un ancien centre culturel où l’on croise encore quelques vétérans, même si leur nombre diminue d’année en année. Ils prennent quelquefois le micro pour rejouer les grands classiques.