Deuxième et dernier reportage consacré au patrimoine musical guinéen avec la rencontre de l’Ensemble instrumental de Guinée, orchestre mythique qui a porté la voix de la révolution sous la première République d’Ahmed Sékou Touré, de 1958 à 1984. L’Ensemble instrumental  a fait connaître la culture guinéenne dans le monde entier. Après une période de vache maigre sous le régime de Lansana Conté, l’orchestre renaît aujourd’hui de ses cendres avec à sa tête, le fils de Sory Kandia, Sékouba Kandia Kouyaté. Notre correspondant Carol Valade nous emmène au cœur d’une répétition dans la capitale Conakry.