Par Pascal Mulegwa

L’objectif d’éradication du VIH est loin d’être atteint dans le monde. À lui seul, le VIH fauche de nombreuses vies. le seuil devient encore important lorsqu’il est associé à la tuberculose. C’est le cas de nombreux malades du VIH aujourd’hui. Les deux maladies tuent ensemble plus de deux millions de personnes par an.

L’ONG Médecins sans frontières (MSF) crie au déficit de financements internationaux et nationaux pour la riposte. Les budgets connaissent un recul d’un milliard de dollars dans les pays à revenus faibles et intermédiaires. Dans cette précarité des moyens, l’ONG prend en charge des PVV (Personnes vivant avec le VIH) qui ont atteint un niveau avancé de la maladie. L’un de nos correspondants à Kinshasa s’est rendu dans un hôpital où sont pris en charge ces malades. Reportage de Pascal Mulegwa.