« L’exercice dissipe les tensions, et la tension est l’ennemie de la sérénité », disait Nelson Mandela, qui n’a jamais cessé de s’entraîner pendant ses 27 années en prison. Au Sénégal, où le sport est une tradition nationale et où les salles de gym sont fermées et les rassemblements interdits, de nouvelles routines sportives se mettent en place pour ceux qui se sont placés en auto-confinement. À la maison, avec les moyens du bord mais aussi grâce aux applications comme WhatsApp.