Fin avril, onze sacs de cyanure d’un total de 550 kilos ont été saisi dans la région de Kédougou - au sud-est du Sénégal à la frontière avec le Mali et la Guinée. Ce produit chimique nocif, ainsi que le mercure, sont largement utilisés dans les nombreux sites d'orpaillage artisanaux alors que la région est convoitée pour la richesse de son sol en or. L'utilisation non contrôlée de ces produits s'ajoute à la déforestation, met en danger l'environnement et la santé des populations.