Après l'annonce d'un premier décès lié au coronavirus et de deux autres cas confirmés dans le pays, les Soudanais prennent progressivement conscience du danger de ce virus. Dans le centre de Khartoum, on voit de plus en plus de gens porter des masques dans la rue ou au supermarché. Mais dans les quartiers populaires, beaucoup d'habitants ne savent pas grand-chose du coronavirus, ni comment s'en protéger. Des volontaires se mobilisent pour les informer.