La France est à l’arrêt, la majorité des entreprises sont passées en télétravail lorsque cela est possible ou bien au chômage partiel. Cette réorganisation concerne aussi les associations de solidarité qui tentent de se réinventer pour poursuivre leurs missions. Hébergement d’urgence, distribution alimentaire, assistance administrative, il faut repenser l’organisation de tous ces services, pourtant vitaux pour de nombreuses personnes.