La France va entrer dans sa quatrième semaine de confinement. Mais pendant que certains télétravaillent, ou que d'autres sont de fait au chômage technique ou partiel, leur activité ayant été mise à l'arrêt par le gouvernement, le secteur du bâtiment est face à un dilemme. Le gouvernement leur a demandé d'aller travailler et a conclu un accord avec les fédérations du BTP. Mais beaucoup considèrent que les mesures de sécurité sont difficiles à mettre en place.