Dans le Val d'Oise, l'un des départements les plus touchés par l'épidémie de Covid-19, une dizaine de centre d'accueil de patients ont vu le jour depuis deux semaines. Ils permettent de traiter uniquement les cas suspects sans encombrer les médecins généralistes et les hôpitaux, déjà débordés.

Chacun d'eux est géré par une équipe soignante bénévole. Toutes suivent l'exemple du centre Covid-19 de Taverny, centre pionnier en la matière. Il a ouvert ses portes le 22 mars et couvre les besoins d'une agglomération de plus de 250 000 personnes.