Changement climatique, érosion de la biodiversité, pollution de l’air, de l’eau et des sols, gaspillage et raréfaction des ressources, crise des déchets... La planète va mal. Et la Journée mondiale de l'environnement est le moment de le rappeler. 

Ce mal-être est devenu l'une des premières préoccupations des Français, selon la plateforme Make.org qui a lancé une grande consultation citoyenne, en partenariat avec des entreprises, associations et des réseaux comme « La ruche qui dit oui ». Le but : ne pas rester les bras croisés, mais élaborer des solutions citoyennes et passer à l'action. Cette consultation a été lancée le 5 novembre 2019 et les résultats viennent d'être dévoilés.