Le déconfinement de ce lundi 11 mai n’est pas vécu de la même façon par tout le monde. Dans l’est de la France, l’épidémie a fait des ravages. En Alsace, plus de 1 500 malades sont toujours hospitalisés. Le virus a laissé son empreinte, comme à Mulhouse où la prudence reste le maître-mot.