Fabriquer des masques avec une équipe de bénévoles et les distribuer dans les foyers d'immigrés à Mantes-la-Jolie : c'est la nouvelle activité de l'association la CASE (Culture, arts, santé et environnement). Créée il y a un an et demi, sa vocation est de promouvoir les échanges entre la France et l'Afrique. Et notamment au Sénégal où elle achemine dans les villages reculés des livres, 32 000 l'année passée pour les bibliothèques et les écoles. Mais avec le Covid-19, tout a changé.