Des files d’attente au supermarché et à la pharmacie, des rayons vidés et des pénuries de pates, de riz et de papiers toilettes. Des scènes que l’on voit un peu partout dans le monde. En Europe, mais aussi en Australie, les habitants effrayés par le confinement et la crise du nouveau coronavirus génèrent parfois des incivilités. Des scènes jamais vues dans ces pays, mais des scènes quotidiennes pourtant à Cuba ! L’île dirigée par le parti communiste depuis plus de 60 ans vit au gré des arrivages et les Cubains sont plus qu’habitués aux pénuries et aux files d’attente, de quoi peut-être nous faire relativiser.