Développé progressivement à partir des années 1960 et 1970, le tourisme est aujourd’hui un des piliers de l’économie grecque. L’an dernier, le pays a reçu près de 34 millions de visiteurs, soit trois fois le nombre d’habitants du pays. Et près d’un emploi sur cinq est aujourd’hui lié, directement ou indirectement, à ce secteur touristique. Sur les îles où la saison estivale représente souvent l’essentiel des revenus annuels, le secteur est mis en difficulté en raison du ralentissement provoqué par le coronavirus. En Grèce, Joël Bronner s’est rendu sur les îles de Paros et de Céphalonie.