Le nouveau gouvernement roumain dit vouloir réformer la prise en charge des handicapés, à la suite du décès de quatre personnes en 2019, dans un centre pour personnes handicapées à Urlati. Pour les adultes, le chantier est immense. Pour les enfants en principe, la loi a changé en 2016. Mais il reste beaucoup à faire dans les écoles publiques. Certains établissements privés, eux, se sont concentrés sur l’accueil des enfants en situation de handicap. Un exemple à suivre.