Vladimir Poutine, président à vie ? C’est en tous cas l’un des enjeux du scrutin qui s’achève aujourd’hui en Russie. Si elle est adoptée, la réforme de la Constitution permettra en effet à Vladimir Poutine de briguer deux nouveaux mandats et donc de rester au pouvoir jusqu'en 2036. Cette « remise à zéro » des compteurs n'a rien d'anormal pour les partisans du président russe. Pour l'opposition, il s'agit au contraire d'un véritable « coup d'Etat constitutionnel ».