435 millions d’euros, c’est la somme pariée en ligne par les Français, lors de l’Euro de Football 2020, un nouveau record de mises dans l’histoire des paris en ligne, selon l’Autorité nationale des jeux. Déjà en hausse en 2020, malgré la crise sanitaire et l’interruption des compétitions sportives, les paris sportifs poursuivent leur envol, boostés par le matraquage publicitaire.

Sponsors d’équipes ou de ligues sportives, partenariats avec des journalistes sportifs ou des influenceurs, publicités sur les réseaux sociaux ou à la télévision... il est désormais difficile de passer à côté des opérateurs de paris sportifs. Dépendance, problèmes financiers, la communication ultra-agressive des géants du secteur est de plus en plus pointée du doigt pour les risques qu’elle entraîne chez des parieurs de plus en plus nombreux. Qui sont les nouveaux parieurs ? Faut-il encadrer davantage les sociétés de paris ? 

  • Latifa Oulkhouir, journaliste et directrice du Bondy Blog, média en ligne

  • Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de l’Autorité nationale des jeux (ANJ), autorité chargée de la régulation des paris sportifs et des jeux de hasard en France.

► Et un focus avec Charlotte Simonart, notre correspondante à Nairobi au Kenya, pays qui abrite l’une des industries du jeu les plus développées d’Afrique.

 

Programmation musicale 

► WIN - Jay Rock

► Can't stop - Freshlyground