Sur un continent où 60 % de la population a moins de 24 ans, la démographie fait de l’emploi des jeunes un enjeu majeur pour les pays africains. 

À l’horizon 2030, 30 millions de jeunes sont attendus, chaque année, sur le marché du travail et ce sont 430 millions d’emplois supplémentaires qu’il faudra créer pour répondre à leurs besoins. Le défi est donc de taille pour des pays où le secteur informel occupe encore une place centrale. Emplois précaires, sans adéquation avec la formation, manque de compétences techniques, les jeunes ne sont pas bien armés pour affronter un monde du travail complexe. Comment revaloriser la formation professionnelle pour améliorer l’employabilité des jeunes ? Quels sont les secteurs et les métiers d’avenir à développer sur le continent ? 

Émission à l’occasion du Sommet Afrique-France qui se déroule le 8 octobre 2021 à Montpellier. 

Avec :

  • Virginie Lucas, responsable équipe projet Formation professionnelle, Insertion Emploi, Entreprenariat à l’Agence Française de Développement (AFD)

  • Timothée Toury, directeur délégué à l’Université de technologie européenne et enseignant-chercheur à l’Université de technologie de Troyes dans l’est de la France. 

Et le témoignage de Narcisse Noudjitial, 23 ans. Ce jeune Tchadien résidant à N’Djamena, a pu bénéficier du programme Bal al Amal, un projet d’insertion professionnelle développé au Tchad par l’AFD et l’ONG Essor. Il a suivi une formation en apprentissage et a été embauché par la pâtisserie L’Amandine à la sortie de son stage. Raphaëlle Constant a recueilli son témoignage. 

Programmation musicale :

► Vie chère - Kandy Guira

► Barké - Falle Nioke