En Afrique, le ciment est omniprésent, dans le paysage comme dans l’économie. Symbole de modernité - il est associé à l’urbanisation à grande échelle, et son taux de consommation mesure l’indice de développement - la généralisation de son usage interroge la viabilité de nos modes de vie, basés sur l’extraction et l’industrialisation à outrance.

À l’ère du renforcement des liens entre industrie du ciment et politique, les affaires liées à la qualité des ouvrages et à l’effondrement de bâtiments sont parfois enfouies... Comment allier rapidité du développement et durabilité des constructions ? Bétonisation et protection de l’environnement ? Doit-on et peut-on remplacer le ciment par des matériaux locaux et renouvelables ?   

Avec :

  • Armelle Choplin, urbaniste à l’Université de Genève, spécialiste de l’habitat en Afrique et auteure de La vie du ciment en Afrique, matière grise de l’urbain (Métis Presses, 2021)

  • Madiana Hazoume, ingénieure en bâtiment durable, spécialiste des climats tropicaux. Fondatrice de l'agence d'assistance à maîtrise d'ouvrage et d'écoconstruction Cubes

  • Doudou Deme, ingénieur, créateur de ElemenTerre sarl, entreprise de construction spécialisée dans les systèmes constructifs en terre, basée à Dakar au Sénégal.

Programmation musicale :

► Dangoté - Burna Boy 

► Quatre Murs et Un Toit – Benabar