Une fausse mouche collée au fond de l’urinoir pour inciter les hommes à viser juste et réduire les dépenses de nettoyage dans les toilettes, des marches d’escalier déguisées en piano pour donner envie de monter sans prendre l’ascenseur, tel est le principe du nudge, que l'on pourrait traduire par «Coup de pouce» ou «coup de coude» en français. 

Ce concept américain consiste à faire adopter un comportement vertueux grâce à des incitations psychologiques, dans le but de réduire des coûts financiers d’une politique publique ou d’une entreprise. On trouve des nudges désormais partout, dans la rue, les transports, y compris pour favoriser l’application des gestes barrières contre la pandémie. Mais pour quelle efficacité réelle ? Le marketing peut-il réellement remplacer une vraie politique publique ? Entre l’incitation douce et la manipulation, où placer la limite ?  

Avec :

  • Audrey Chabal, journaliste économique indépendante. Autrice de Souriez, vous êtes nudgé (Éditions du Faubourg)

- Nicolas Fieulaine, chercheur en Psychologie sociale, enseignant à l’ENA (École Nationale d’Administration) à Paris. Directeur scientifique de l’Unité Sciences comportementales de la SNCF.

En fin d’émission, le portrait de Djo, co-fondateur de Radio Barbès, webradio parisienne par Charlie Dupiot. Notre reporter a poussé la porte du magasin de Djo, 42 ans, disquaire, et animateur à ses heures de la radio locale créée en 2015.  

Programmation musicale : 

► Ma Life - Oxmo Puccino, Orelsan 

► Control - Halsey