Écolos new age, évangéliques, musulmans ou juifs et catholiques intégristes : en France, l’instruction scolaire est obligatoire, à partir de 3 ans et jusqu’à l’âge de 16 ans révolus, mais sans obligation d’inscription dans une école.  

50 000 enfants sont instruits à domicile (2020), mais leur contrôle par le ministère de l’Éducation est désormais accru, et Emmanuel Macron lui-même a exprimé une inquiétude sur des dérives communautaires y compris dans des écoles hors contrat avec l’État. Pédagogies alternatives, enseignements confessionnels extrémistes, financements étrangers... De nombreuses questions se posent sur cet univers de l’enseignement parallèle, bien qu’il soit ultra-minoritaire.  

Avec :

Jacques Duplessy, journaliste d’investigation, membre du collectif d’artistes Extra Muros et réalisateur. Auteur avec Anna Erelle de L’école hors de la République - Enquête au cœur des réseaux de l’enseignement parallèle (Robert Laffont).

 

Un reportage de Charlie Dupiot auprès de Jérémie Fontanieu. Ce professeur de sciences économiques et sociales (SES) au lycée Eugène Delacroix de Drancy, en Seine-Saint-Denis, mène depuis 2012 avec son collègue David Benoit, le projet Réconciliations, basé sur la coopération entre les professeurs et les familles.  

 

 

Et  la chronique du psychologue Ibrahim Haïdara, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs : Les familles aisées au Sahel.

À télécharger ici

Un rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, Ibrahim Haïdara est psychologue, cabinet de psychologie Psy2A, à Bamako (Mali).

 

Programmation musicale : 

► Hors sol - Gren Sémé 

► ILY - Yann'Sine