En Afrique, le secteur agricole emploie entre 65 et 70% de la main d’œuvre, selon la Banque africaine de développement (BAD), mais ne génère qu’entre 30 à 40% du PIB.

Largement traditionnelle, de subsistance, soumise aux aléas climatiques, l’agriculture africaine n'a pas encore réussi sa révolution. Le secteur peine encore à séduire les jeunes qui préfèrent partir pour la ville ou tenter l’aventure migratoire. De nouveaux métiers et de nouvelles méthodes commencent néanmoins à se développer sur le continent : micro-irrigation, drones pour pulvériser les intrants, applications numériques de commercialisation des denrées, maintenance d’outillage... Cette modernisation du secteur peut-elle attirer la jeunesse ? Ces nouveaux métiers peuvent-ils amener plus de revenus aux agriculteurs ?  

Avec :

Pascal Bonnet, chargé de la Stratégie internationale à l'Institut Convergences Agriculture Numérique - DigitAg

Donkora Kambou, directeur général des Aménagements Hydro-agricoles et du Développement de l'Irrigation au Ministère de l’Agriculture du Burkina Faso

Edeh Dona Etchri, promoteur de la Plateforme numérique e-agribusiness et fondateur de E-AGRISKY, centre de certification de l'aviation agricole et d'agriculture de précision

Ousmane Faye, producteur de Ferme Factory, une émission de téléréalité sénégalaise qui prône la mobilisation sociale, la formation, l'insertion et l'attractivité de l’agriculture auprès des jeunes. La saison 2 sera diffusée à partir du 23 mai 2021 sur la chaîne sénégalaise RTS1.

 

Programmation musicale :

► Sou - Kady Diarra