Minorité turcophone et musulmane vivant dans la province du Xinjiang dans le nord-ouest de la Chine, les Ouïghours subissent depuis plusieurs années une répression sévère de la part du régime de Pékin au nom de la lutte contre le terrorisme et l’islamisme.

Camps d’internement, stérilisations, tortures, assimilations forcées et surveillance généralisée… Les nouvelles qui arrivent du Xinjiang sont de plus en plus inquiétantes, notamment avec la récente enquête de la BBC. Au moins 1 million de Ouïghours seraient internés en Chine et plus de 500 000 condamnés au travail forcé. Face aux pressions internationales, aux accusations de génocide, aux témoignages qui se multiplient, le gouvernement chinois poursuit sa politique de la terreur avec un système de haute surveillance numérique totalitaire. Voyage au pays des Ouïghours, un peuple réduit au silence

Avec :

  • Dilnur Reyhan, sociologue, professeure à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) et présidente de l'Institut des Ouïghours d'Europe

  • Sylvie Lasserre, journaliste reporter, anthropologue spécialiste de l’Asie centrale et autrice de Voyage au pays des Ouïghours - De la persécution invisible à l'enfer orwellien (éditions Hesse)

  • Sylvain Louvet, journaliste, lauréat du Prix Albert Londres 2020 de l'audiovisuel, pour son documentaire Tous surveillés, 7 milliards de suspects (CAPA Presse TV/ ARTE).

 

Pour aller plus loin : 

► L'émission Décryptage Quel avenir pour le peuple ouïghour ?

► L'interview de Gulbahar Haitiwaji par Heike Schmidt : Répression des Ouïghours en Chine: «cent fois, j’ai cru qu’ils allaient me fusiller»

► Le reportage de Sophie Fournier sur l'accord d'extradition entre la Chine et la Turquie : l'inquiétude des Ouïghours de Turquie