D’ici 2050, les villes africaines devraient accueillir 950 millions d’habitants supplémentaires selon un récent rapport de l’OCDE.

Afin d’éviter l’explosion des métropoles et le développement de bidonvilles, de nouvelles agglomérations sont déjà sorties de terre sur le continent. Diamniadio et bientôt Akon city au Sénégal, Vision city au Rwanda, Sémé city au Bénin ou encore Yennenga au Burkina font partie de ces projets de villes nouvelles imaginées comme des cités durables, modernes, intelligentes. Ces grands ensembles sont-ils réellement attractifs pour de futurs habitants ? Comment éviter de créer de nouvelles cités dortoir ? Comment imaginer la ville africaine de demain ? 

Avec :
Anne Durand, architecte urbaniste, fondatrice de l’agence d’architecture et d’urbanisme AUAD à Paris, membre de l’association de maîtrise d’oeuvre urbaine les Ateliers de Cergy. Autrice de Mutabilité urbaine: la nouvelle fabrique des villes (Infolio) Romarick Atoke, architecte béninois, Responsable Architecture & Design urbain de Sémé City, ville nouvelle au Bénin. Président fondateur de l'association AFRIKArchi Mamadou Dieng, Doctorant en Aménagement de l'espace et urbanisme au laboratoire TVES (Territoires, Villes, Environnement & Société) Université de Lille.