Depuis plusieurs années, la Côte d’Ivoire a fourni de nombreux efforts pour promouvoir l'éducation des filles. La politique de scolarisation obligatoire de tous les enfants de 6 à 16 ans a contribué à faciliter leur inclusion. Si les jeunes ivoiriennes ont davantage accès à l’école, l’égalité des sexes et leur maintien tout au long du parcours scolaire sont encore loin d’être acquis.

Presque à parité à l’école primaire, les filles ne sont plus que 30% au collège et s’évaporent peu à peu pour être franchement en minorité sur les bancs des universités, toutes filières confondues. 

Echecs scolaires, mariages ou grossesses précoces expliquent en partie le décrochage des jeunes filles. Malgré le programme “zéro grossesse en milieu scolaire”, on dénombre encore entre 3000 et 5000 cas chaque année ; la pandémie de covid-19 n’ayant pas contribué à améliorer la situation. Entre ambitions et embûches, quels espoirs pour les filles vers la route du diplôme ?  

Emission enregistrée à Abidjan à l’occasion du FEMUA 

Avec :

Josey, chanteuse ivoirienne. Son nouvel album Cocktail est sorti le 1er mai 2021. Spectacle à Niamey (Niger) le 11 septembre 2021 et tournée en Europe début octobre 2021

Zamblé Théodore Goin Bi, sociologue de l’Éducation à Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo en Côte d’Ivoire 

Julie Kone, présidente de l’ONG Cefci (Centre féminin pour la démocratie et les droits humains en Côte d’Ivoire)