Le Parlement des écrivaines francophones est né à l’initiative de plusieurs auteures à l’automne 2018.

Issues de divers pays et de toutes générations, elles entendent mener « une guerre contre les guerres » : terrorisme, jihadisme, populisme, discours de haine, extrémismes religieux et rejet de l’autre. Dans ce premier rendez-vous mensuel, elles s’intéresseront au corps de la femme comme enjeu politique.

Avec :- Sedef Ecer, écrivaine et dramaturge turco-française- Marijosé Alie, écrivaine d’origine martiniquaise, auteure de Une semaine et un jour (Hervé Chopin)- Fawzia Zouari, écrivaine d’origine tunisienne.  

En fin d'émission, le portrait de l'Afrique qui gagne par Charlie Dupiot.

Sylvie Diack, 20 ans, étudiante en droit, qui a monté des «clubs de jeunes filles» pour sensibiliser les filles aux grossesses précoces et aux mariages précoces à Kolda en Casamance (une soixantaine de clubs en tout ! qui comptent 3 500 filles aujourd'hui !). Elle a aussi animé des émissions radio bénévoles sur la sexualité et la contraception, et s'est attiré les foudres de plein de parents.