Nouvelles incertitudes, nouveau calendrier pour un Brexit qui n’en finit pas d’être reporté.

Après avoir voté un accord de principe au nouveau deal négocié par leur Premier ministre et l’Union européenne, les députés britanniques se sont prononcés contre un examen du texte à marche forcée, avant la date prévue du 31 Octobre 2019.

Voilà donc plus de trois ans que les négociations jouent les prolongations. Dans un climat de plus en plus tendu. Violences verbales, violences physiques aussi. On se souvient de l’assassinat de la députée Jo Cox juste avant le référendum. Samedi dernier (19 octobre 2019), à la sortie du débat de la Chambre des Communes l’atmosphère était encore électrique. Reportage signé Marie Billon.

En Allemagne, l’extrême droite en première ligneEt le climat n’est pas non plus apaisé en Allemagne. On y observe une nette recrudescence de la violence orchestrée par l’extrême droite. 8 605 actes de violences ou menaces enregistrées, rien que pour le premier semestre de cette année. Premiers visés les réfugiés, mais aussi les politiques qui défendent la politique migratoire d’Angela Merkel. Un climat de peur largement entretenu par le parti populiste Afd, Alternative pour l’Allemagne qui compte 91 députés au Parlement. Reportage signé Julien Méchaussie.

En Pologne, une atmosphère propice aux dérapagesC’était le 13 janvier 2019. En Pologne, le maire de Gdansk, Pawel Adamowicz était assassiné lors d’un gala de charité. Le tueur, un déséquilibré avait aussitôt revendiqué un motif politique. Car le maire était une des voix de l’opposition.Dans un climat politique malsain, la télévision publique se fait souvent le porte-voix du parti populiste au pouvoir le PIS. Délations et contrevérités entretiennent la suspicion vis-à-vis de la classe politique. Retour sur ces violences avec Thomas Giraudeau.

En France, un rapport expose la violenceLes maires premiers exposés à la violence en France aussi. L’été 2019, Jean-Mathieu Michel, le maire de Signes, dans le Var, mourait écrasé par un automobiliste qu’il voulait verbaliser pour un dépôt illégal de gravats.Depuis, le Sénat a lancé une vaste enquête auprès des maires de France. 3 800 élus ont répondu, et témoignent de violences verbales, mais aussi physiques. Juliette Rengeval.

Un combat écologiste dans le grand nord RusseNotre portrait est celui d’un homme, un militant citoyen. Avec d’autres habitants de la région d’Arkhangelsk, dans le nord de la Russie… il se bat contre un projet de décharge ; une vaste mobilisation qui rencontre un succès inédit dans le pays. Vladimir occupe donc les abords du chantier pour en bloquer l’accès. Son portrait est signé Daniel Vallot.