En 2017, un Européen sur 5 avait plus de 65 ans, le nombre des plus de 80 ans devrait doubler d’ici 2080. Un bouleversement démographique pour le continent qui a des conséquences en termes d'emploi, de dépenses sociales. Il faut aussi s'occuper de cette population vieillissante.

Dans la région du Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre, une maison de retraite pour les personnes âgées atteints d’Alzheimer et de démence sénile a ouvert ses portes en 2018. Entre ces murs, l'atmosphère des années 50 recrée dans ses moindres détails. Les explications de Marie Billon.

Avec le grand âge, la dépendance, le maintien à domicile n'est pas toujours possible.En Espagne, un petit village d'Estrémadure s'est complètement transformé pour permettre à ses habitants de rester là où ils ont toujours vécu. Un village tout entier adapté aux seniors qui permet aussi à des jeunes de venir s'installer dans la région. Résultat : on vient de tout le pays pour s'inspirer de cette réussite. C'est un reportage de Diane Cambon.

Au-delà du MurL'Allemagne, l'Europe s'apprêtent à commémorer la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989, symbole de la guerre froide entre l’Est et l’Ouest au sortir de la Seconde Guerre mondiale. C'est sur ces années que se concentre le premier épisode du documentaire «De l'autre côté du Mur», réalisé par Cécile Poss de la RTBF avec Vincent von Wroblewsky, philosophe ayant vécu à Berlin-Est, et traducteur de l’œuvre de Sartre en allemand.

En un mot : Ossis et Wessis. Des diminutifs nés à la chute du Mur, mais des surnoms pas toujours affectueux, Deborah Berlioz.

La semaine dernière, les Moscovites ont rendu hommage aux victimes des purges staliniennes. Une initiative organisée chaque année par l’ONG Memorial. L’évocation de cette période est très sensible dans la Russie actuelle, dans un contexte où le pouvoir opère, ces dernières années, une réhabilitation pernicieuse du Staline. À Sotchi, dans le sud du pays, Étienne Bouche a visité sa datcha.