Au Sénégal, l’initiative « Choose Africa », (« choisir l’Afrique ») se concrétise. Annoncée l’année dernière par le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, il s’agit d’un fonds de 2,5 milliards d’euros. Une somme destinée en grande partie aux « start-up »  du continent sous la forme de prêts. Une rencontre entre les jeunes entreprises dakaroises et l’investisseur public français à l’étranger, Proparco, a eu lieu ce jeudi 23 janvier.