Reconstruire la Libye et son économie. C'est l'objectif du nouvel exécutif libyen dirigé par l'homme d'affaires Fayez el-Sarraj qui s'est installé fin mars à Tripoli. Ce gouvernement, soutenu par la communauté internationale a réussi à obtenir le ralliement des principales institutions économiques du pays. Mais 5 ans après la révolution qui a mené à la chute de Kadhafi, la stabilité est loin d'être une réalité en Libye. Il existe deux autres gouvernements rivaux, et des milices armées, qui n'ont pas clairement donné leur soutien aux nouvelles autorités. Ce qui rend pessimistes les observateurs de la scène économique libyenne.