Ils produisent 80% de l’alimentation mondiale : les petits paysans qui n’ont pas plus de 5 hectares de terres. Ce sont eux qui nourrissent le monde, ce n’est pas l’agro-industrie. Pourtant, les agriculteurs familiaux ont du mal à accéder au crédit, à conserver leurs terres et à vivre décemment de leur production. Les indications géographiques protégées sont une solution pour les aider à mieux valoriser leur travail. Exemples avec le sucre de palme de Kompong Speu et le poivre de Kampot.
Rediffusion du 9 novembre 2014
Pour en savoir plus :
Sur les indications géographiques protégées au Cambodge : ici