En République centrafricaine, un accord de cessez-le-feu a été signé début avril par les rebelles de l'ex-Seleka et de la milice anti-balaka, avec la médiation du Kenya.