Son arrestation, il y a un peu plus d’un an, avait suscité une large condamnation au sein de la communauté internationale, notamment de la part du département d’État américain, de l’Union européenne ainsi que d’organisations nationales et internationales de défense des droits humains.