Avec son deuxième roman, Silence du chœur aux éditions Présence africaine, après Terre Ceinte, Mohamed Mbougar Sarr revient sur les drames de l’Afrique d’aujourd’hui : non pas une ville étouffée par l’islamisme radical, mais la collectivité de soixante-douze migrants arrivant sur une terre italienne. Comment communiquer, se faire comprendre sans faire peur, se débrouiller sur un continent inconnu ?