L’aviation est la cible d’un nouveau phénomène apparu avant le coronavirus mais qui a été amplifié par la crise sanitaire : le "flygskam" que l’on peut traduire par "l'avion-bashing" et en bon français par « critique de l’aviation ».Ce mouvement, né en Suède et essaime partout dans le monde, incitant à renoncer à l'avion pour des raisons écologiques.L’aviation va-t-elle être au crash a cause de l’écologie ?

Pour en débattre :

Pauline Boyer, porte-parole de l’association Alternatiba, mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale

Jean-Michel Bossuet, rédacteur en chef adjoint du magazine Aviation et pilote Catherine Maunoury, présidente de l'aéroclub de France.