Les dernières semaines qui viennent de s’écouler ont été lourdes pour la diplomatie française. Marquées notamment par l’annulation du « contrat du siècle » par l’Australie qui a préféré se tourner vers une alliance avec les États-Unis et le Royaume-Uni pour l’achat de sous-marins. Le Mali, allié indéfectible, a également porté un coup dur à la France en annonçant mener actuellement des discussions avec le groupe paramilitaire russe Wagner. Que signifient ces décisions ? La France a-t-elle perdu de son poids diplomatique au profit d’autres acteurs ? Comment se repositionner ?

Pour en débattre :

  • Maxime Lefebvre, diplomate, ancien ambassadeur, professeur à l’ESCP Business Scholl. Auteur du « Que sais-je - La politique étrangère de la France », éditions Puf

  • Christian Lequesne, professeur à Sciences Po, spécialiste des questions de diplomatie. Auteur des livres  « Ethnographie du Quai d'Orsay : les Pratiques des diplomates français », éditions Presses du CNRS et « La puissance par l'image », éditions Presses de Sciences Po

  • Michel Duclos, ancien ambassadeur, conseiller spécial à l’Institut Montaigne, auteur du livre « La France dans le bouleversement du monde », éditions L'Observatoire, en librairie le 13 octobre 2021.