Il est circonspect, Édouard Philippe. Circonspect qu'en cette période de pandémie de Covid-19, les journalistes et notamment les journalistes politiques puissent passer plus de deux secondes à parler de ses relations avec le président de la République.

Et pourtant la politique, même en pleine crise inédite, ne perd jamais totalement ses droits. Des différences de vocabulaire ou d'approche, la répartition des rôles de chacun posent question, de même que la création annoncée d'un nouveau groupe parlementaire à l'Assemblée nationale rassemblant des déçus du macronisme pour plus d'écologie et de social. La majorité et l'exécutif sont-ils en train de se fissurer ? C'est la question jour. 

Pour en débattre :- Bruno Cautrès, politologue, chercheur CNRS au Cevipof, professeur à Sciences Po Paris- Frédéric Micheau, directeur des Études du Département opinion d'OpinionWay- Jérémy Marot, reporter au service politique de l'Agence France Presse (AFP) et co-auteur avec Pauline Théveniaud des livres "Les apprentis de l'Élysée : grandeur et décadence de le maison Macron"  et "Le Kéké de la République", éditions Plon Téléphone.