Le 28 juin 2020, c'est la date retenue pour le second tour des élections municipales en France. C'est ce qu'a décidé le gouvernement et sauf contre-ordre pour des raisons sanitaires, c'est ce qui va arriver.

On connaît maintenant d'ailleurs les forces en présence puisque le dépôt des listes, avec parfois quelques surprises ont eu lieu la semaine dernière. Mais avec un second tour aussi éloigné du premier, plus de trois mois, l'impact de la pandémie sur ce premier tour, puis sur les enjeux d'une campagne bousculée et désormais distanciée et difficilement audible, le second tour des élections municipales a-t-il encore un sens ? C'est la question du jour.

 

Pour en débattre :- Martial Foucault, professeur de Science politique et directeur du Cevipof, le Centre de recherches politiques de Sciences Po et auteur du livre "Maires au bord de la crise de nerfs. La démocratie locale peut-elle survivre", éditions de L'aube- Olivier Ihl, professeur de Science politique et de sociologie historique à Sciences-Po Grenoble- Bruno Jeudy, rédacteur en chef politique et économie à Paris Match.