Depuis la semaine dernière, la guerre et déclarée entre Donald Trump et son réseau social préféré. Le président américain n'a pas du tout apprécié que Twitter invite les lecteurs d'un de ses messages à vérifier les faits et limite l'audience d'un autre, les deux concernant les conséquences de la mort de George Floyd.

Depuis, le président américain menace de limiter la protection juridique des médias sociaux. En France, c'est une loi controversée qui a été adoptée par le Parlement pour limiter les propos haineux sur internet. L'équilibre entre la liberté d'expression et la haine en ligne semble difficile à trouver. Les médias sociaux doivent-ils réguler leurs contenus ? C'est la question du jour. 

Pour en débattre : - Bernard Benhamou, secrétaire général de l'Institut de la Souveraineté Numérique- Gilles Babinet, entrepreneur, vice-président du Conseil national du numérique, de "Transformation digitale : l'avènement des plateformes" (Le Passeur, 2016)- Nicolas Chagny, président de l'ONGInternet Society France.