Le salon Vinexpo / Wine Paris a ouvert ses portes aujourd'hui dans la capitale française. C'est la réunion d'un salon du vin bordelais et d'un salon parisien. Mouvement et concentration donc dans un milieu où les grands groupes pèsent de plus en plus lourd et dans un marché de plus en plus mondialisé.

Le moindre soubresaut de ce marché a des conséquences importantes en France, où le vin représente le deuxième secteur d'exportation et où plus d'un demi-million d'emplois en dépendent. Entre les taxes et les menaces de taxes américaines, les droits de douane et la baisse d'activité en Chine et le Brexit, la place du vin français est-elle menacée dans le monde ? C'est la question du jour.

Pour en débattre : - Hervé Remaud, professeur de Marketing et membre de l’équipe de recherche « Food, Wine and Hospitality » de KEDGE Business School- Bernard Farges, président de la CNAOC (Confédération nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie à appellations d'origine contrôlées).