A la veille d’une rencontre entre les présidents turc et américain à la Maison Blanche, gros plan ce soir sur les relations qu’entretiennent les deux pays. A la fin du mandat de Barack Obama, elles avaient viré à l’orage, Etats-Unis et Turquie s’opposant sur plusieurs dossiers : l’extradition du prédicateur Fethullah Gülen ou la question du soutien aux milices kurdes YPG sur le terrain syrien. L’arrivée à la présidence des Etats-Unis de Donald Trump avait suscité l’espoir d’Ankara. C’était sans compter sur la décision de Donald Trump de livrer des armes aux YPG qui combattent les jihadistes en Syrie.
Tous deux membres de l’Otan, les Etats-Unis et la Turquie se retrouvent ainsi en désaccord complet et frontal.
Pour en débattre :

  • Jean MARCOU, professeur à Sciences-Po Grenoble et chercheur associé à l’IFEA (Institut français d’études anatoliennes) à Istanbul, dernière publication : Le président Erdoğan signe la fin du « modèle turc », Le Monde diplomatique, avril 2017
  • Alain RODIER, directeur de recherche au CF2R (Centre français de recherche sur le renseignement), auteur de Proche-Orient coup de projecteur pour comprendre, février 2017, Balland. Rejoignez Le débat du jour sur Facebook et participez au débat en posant votre question dans les commentaires : la plus pertinente sera posée à nos invités en direct.