20+16=36=10. Ne partez pas, on s'explique tout de suite. 20 commandes fermes d'Airbus A380 + 16 en option par la compagnie Emirates, égale 36 appareils égale une production garantie pour 10 ans de plus, pour le vaisseau amiral de l'avionneur européen. Le géant des airs a eu chaud, ce n'est pas nous qui le disons, c'est Airbus qui, quelques jours avant la concrétisation de cette commande, évoquait la possibilité d'arrêter la production de l'A380. C'est qu'avant cette commande par son principal client, l'avion sans véritable concurrent ne se vendait pas bien, et même pour ainsi dire plus. C'est à se demander s'il y a encore un avenir pour les jumbo-jets, et c'est la question du jour.
Pour en débattre :

  • Yan Cochennec, rédacteur en chef de l'hebdomadaire AIR&COSMOS
  • Richard Carcaillet, responsable du Développement du marché de l'A380, Airbus (téléphone). Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.