En novembre 2019, il lançait une opération dans le nord de la Syrie contre les milices kurdes que son pays considère comme terroristes.

Il y a quelques jours, le président turc Recep Tayyip Erdogan se voyait confier le mandat par son Parlement d'intervenir en Libye, autre pays de la région instable où plusieurs puissances régionales interviennent déjà plus ou moins ouvertement. L'appétit du président turc dans la région semble de plus en plus grand et de plus en plus évident. Avec le retrait américain en cours au Moyen-Orient, il voit un espace s'ouvrir et compte manifestement prendre toute sa place. Syrie et maintenant Libye, jusqu'où ira Recep Tayyip Erdogan ? C'est la question du jour.

Pour en débattre  : - Guillaume Perrier, journaliste, reporter, auteur du livre Dans la tête d’Erdogan, Actes Sud- Jean Marcou, directeur des Relations internationales de Sciences Po Grenoble, et auteur du livre La Turquie et ses nouveaux alliés, aux éditions L'Harmattan.