Le mouvement de contestation se poursuit dans les Antilles françaises, en attendant des négociations avec le gouvernement. La Guadeloupe et la Martinique sont actuellement le théâtre d'une crise sociale, marquée par une irruption de violence : tirs d'arme à feu contre des pompiers et policiers, barrages routiers entravant l'activité des deux îles, véhicules calcinés, incendies et pillages. 

Tout est parti de la grève lancée mi-novembre 2021 en Guadeloupe par des soignants opposés à l'obligation d'être vaccinés contre le Covid-19. Lundi 22 novembre 2021, la Martinique voisine a rejoint la contestation en lançant à son tour une grève. Les revendications dépassent désormais le cadre de la politique sanitaire menée par Paris et s'étendent à des problématiques économiques et sociales. Cette crise était-elle prévisible ? Quelles sont ses causes profondes ? Et jusqu'où peut-elle aller ? 

 

Décryptage avec : 

  • Pierre Odin, politiste, enseignant à l’Université des Antilles en Guadeloupe, auteur de Pwofitasyon. Luttes syndicales et anticolonialisme en Guadeloupe et en Martinique (La Découverte)

  • Luc Laventure, directeur de la rédaction du média Outremers 360°.