La COP26 touche à sa fin. La Conférence des Parties des Nations unies sur le changement climatique doit se refermer demain (vendredi 12 novembre 2021), après deux semaines de négociation à Glasgow, en Écosse. 39 500 participants de 196 pays étaient présents, dont pas moins de 120 dirigeants internationaux.

Plusieurs engagements ont été pris : la Chine et les États-Unis, premiers émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre ont, par exemple, annoncé un accord surprise, visant à renforcer leurs mesures de lutte contre le réchauffement climatique. Une quarantaine de pays se sont également engagés à abandonner le charbon d'ici à 2030 pour les pays développés, et d'ici à 2040 pour les nations les plus pauvres. Comment se sont déroulées les négociations ? Le protocole sanitaire lié au Covid-19 a-t-il pesé sur l'événement ? Quels sont les éventuels dysfonctionnements de cette COP26 ?

Décryptage avec :

  • Anne-Cécile Bras, présentatrice de l'émission « C'est pas du vent » sur RFI, envoyée spéciale à Glasgow.

  • Sébastien Treyer, directeur général de l'Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRi).