Après la loi votée par le Parlement chinois prévoyant un possible déploiement des services de sécurité de Pékin à Hong Kong, c'est le Parlement local du territoire qui a adopté un texte criminalisant le « manque de respect » à l'hymne national.

 

Nos Invités :- Chloé Froissart, maîtresse de conférences en Sciences politiques au Département de chinois de l'Université Rennes 2 et experte des mouvements sociaux en Chine - Jean-Yves Heurtebise, maître de conférences à l’Université catholique Fujen à Tapei (Taiwain), chercheur associé au Centre d’étude français sur la Chine contemporaine (CEFC) et co-rédacteur en chef de la revue Monde chinois nouvelle Asie.