Voilà qui devrait à nouveau générer des tensions avec la Grèce : le navire d’exploration turc Oruc Reis est attendu en Méditerranée orientale, à partir de ce lundi 12 octobre 2020 pour mener des activités dans la région.

Cette intervention de la Turquie est un exemple parmi tant d’autres. Ankara est également impliqué en Syrie, en Libye, en Irak, et plus récemment dans le Haut-Karabakh où la Turquie soutient les forces d’Azerbaïdjan, malgré l’appel au calme lancé par la Communauté internationale. Son président Recep Tayyip Erdogan semble aujourd’hui défier les États-Unis et la Russie. Comment expliquer une telle montée en puissance ? Malgré des accusations de violations des droits de l’homme, pourquoi la Turquie n’est-elle pas sanctionnée ? Le monde a-t-il peur du président turc ?

Invité :- Nora Seni, professeure à l’Institut français de Géopolitique (IFG) et ancienne directrice de l’Institut français d’études anatoliennes à Istanbul, fondatrice du site l’Observatoire de la Turquie Contemporaine.