Une mobilisation d’ampleur était prévue ce mercredi (18 novembre 2020) en Pologne. Des manifestations ont lieu presque tous les jours depuis une décision du Tribunal constitutionnel, le 22 octobre, revenant à quasiment supprimer le droit à l’avortement dans un pays où la législation en la matière était déjà très stricte.

Depuis, le fameux arrêté a été suspendu, mais le mouvement continue et réclame désormais la chute d’un gouvernement toujours plus impopulaire. La mobilisation est inédite, touchant toutes les villes du pays, et recueillant le soutien des Polonais. Jusqu’où peut aller ce mouvement ? Le gouvernement va-t-il lâcher du lest ? Peut-il tomber ? Quels sont les risques de cette révolution en marche ?

Avec notre invitée Agnieszka Zuk, professeure agrégée de Polonais et traductrice littéraire, a conçu et coordonné l’ouvrage « Hourras et désarrois. Scènes d’une guerre culturelle en Pologne » aux éditions Noir sur Blanc.