Facebook prévoit de créer 10.000 emplois en Europe pour construire le «métavers», un monde virtuel qui se présenterait comme une sorte de doublure du monde physique, accessible par Internet. À terme, le «métavers» pourrait, par exemple, permettre de danser dans une boîte de nuit avec des personnes situées à des milliers de kilomètres.

Le géant américain des réseaux sociaux n'est pas seul à se lancer dans cette course folle à l'Internet de demain. D'autres entreprises, comme les géants chinois Alibaba ou Tencent, font aussi le pari de ce futur monde virtuel en y investissant des sommes colossales. À quoi ressemblera donc le «métavers» ? Comment fonctionnera-t-il ? Quels changements induira-t-il dans nos usages numériques et interactions sociales ?

 

  • François-Gabriel Roussel, maître de conférences honoraire en Sciences de l’information et de la communication, chercheur au laboratoire Communication, Information, Médias de l’Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, auteur de plusieurs ouvrages sur les metavers dont Les mondes virtuels. Panorama et perspectives (L’Harmattan)

  • Julien Pillot, enseignant-chercheur en Économie et Stratégie à l’Inseec Grande École, expert des stratégies des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).