La Syrie a disparu des écrans radars. Pourtant, la guerre s'y poursuit de manière larvée. Malgré les mises en garde des Américains, la Turquie menace de lancer une opération militaire dans le nord du pays. « Nous allons compléter les portions manquantes de notre zone de sécurité », a prévenu Recep Tayyip Erdogan. Au nord-ouest, des milliers de déplacés s'entassent dans la région d'Idlib, la seule qui s'oppose encore à Bachar el-Assad.

L'unique passage de l'aide alimentaire de l'ONU vers cette province n'est garanti que jusqu'au 10 juillet. 90% de la population syrienne vit sous le seuil de pauvreté. Et depuis le début de l'année, 124 Syriens sont morts à cause de l'explosion de mines abandonnées. Aujourd'hui, Décryptage tente de faire sortir la Syrie des oubliettes de l'actualité.

Décryptage avec Salam Kawakibi, politologue et directeur du Centre arabe de recherches et d’études politiques de Paris.